◄◄  ◄  ►►  ► 
DéCEMBRE 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

 

Environ 200 sans-papiers et leurs soutiens ont entamé dimanche matin depuis Bruxelles, une marche vers le centre fermé de Steenokkerzeel, le "127 bis", a indiqué dimanche Oscar Flores, porte-parole du Front des Migrants, à l'initiative de l'action. Cette dernière a pour but de réclamer la fermeture de tous les centres fermés de Belgique, considérés par les participants comme des "prisons qui sont de véritables outils de propagande raciste visant à rassurer un certain électorat".

 

"Il existe en Belgique 5 centres fermés dont la capacité d'accueil totale est de 700 places. C'est dans des conditions de détention ignobles qu'environ 8000 personnes sont détenues annuellement dans ces prisons belges pour 'étrangers' en attendant d'être refoulées dans le premier avion à destination du pays par lequel elles sont arrivées", indique Oscar Flores.

Les marcheurs sont partis vers 09h00 de l'église du Béguinage à Bruxelles pour arriver au centre fermé 127 bis vers 12h30.

"Si on en croit les déclarations du Secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Théo Francken en octobre dernier, des familles avec enfants pourront peut-être bientôt être à nouveau détenues en centre fermé. Nous estimons que le climat actuel nécessiterait que nous soyons tous unis afin de lutter contre le radicalisme. Or, ces prisons sont de véritables outils de propagande raciste visant à rassurer un certain électorat", a-t-il conclu.

Belga