◄◄  ◄  ►►  ► 
DéCEMBRE 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Communiqué de presse

Depuis 8 jours, un demandeur d'asile d'origine pakistanaise détenu au centre fermé pour étrangers de Vottem a cessé de s'alimenter et de boire! T. est très faible, dans une situation extrêmement critique. 
Il est détenu à Vottem depuis bientôt 8 mois! Pourtant la Chambre du Conseil avait ordonné sa libération, mais l'Office des Etrangers est allé en appel. Il a demandé l'asile et ne l'a pas obtenu. Il a cependant quitté une situation qui le mettait en insécurité au Pakistan: parce qu'il avait une fiancée chrétienne, on a incendié sa maison, et il était menacé de mort...

Son expulsion est prévue le vendredi 27 février. Elle le met en danger, d'autant plus dans son état de santé actuel.

Notre collectif n'a jamais appelé des personnes à mener une grève de la faim, encore moins de la soif! Mais nous comprenons cette action. En effet le nouveau gouvernement compte encore amplifier la politique déjà très restrictive menée par les précédents en matière d'asile et d'immigration: Theo Franken, secrétaire d'Etat à l'asile et l'immigration annonce 1000 expulsions de plus par an et ce gouvernement entend revenir en arrière et enfermer à nouveau les familles et les enfants! La plupart des demandes d'asile sont vouées à une réponse négative, sauf lorsque l'on provient d'un pays notoirement en guerre, et encore...

Pourtant la Convention de Genève prévoit que l'on puisse demander asile en raison de persécution à caractère ethnique, religieux, ou liée à une appartenance politique, ou à un groupe social déterminé...

pour le CRACPE, 
France Arets